Godbout – Racicot / LeBeuf – LaHaye

Jean de Biencourt

Male 1557 - 1615  (58 years)


Personal Information    |    Sources    |    All    |    PDF

  • Name Jean de Biencourt  [1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17
    Born 1557  Saint-Maulvis, Vimeu, prévôté d'Oisemont, baillage d'Amiens, Picardie, France Find all individuals with events at this location 
    Gender Male 
    Property 17 Jan 1565 
    Reçoit la seigneurie de Marsilly-sur-Seine 
    Property 1567 
    Hérite de sa mère la baronnie de Saint-Just en Champagne (ar. Épernay, canton d'Anglure, Haute-Marne, Seine et Aube) 
    Occupation 13 Feb 1577 
    Signe l'acte d'association de la Ligue soumis par Jean de Humières (lieutenant-général de la Picardie) au château d'Applaincourt (près de Péronn 
    Property 22 Oct 1578 
    Reçoit une donation de sa mère (seigneurie de Guibermesnil en Vimeu) 
    Occupation 21 Oct 1583 
    Promesse de bail par acte sous seing privé à Jean Sauvalle réalisée devant le notaire Jean Vaucquet 
    Military 1585 
    En Picardie au service du duc d'Aumale (lieutenant-général du duc d'Anjou) 
    Occupation 25 Jul 1589 
    Obtient mille écus du trésorier-général de l'Union pour ses pertes (armes/bagages) dans le combat où il fut fait prisonnier (et payer sa rançon) 
    Military 16 May 1590 
    Henri IV de France assiège les ligueurs à Beaumont-sur-Oise 
    Military 16 May 1590 
    Maître de camp de la Ligue (6 compagnies) et gouverneur du château de Beaumont, Jean de Biencourt engage/harcèle l'armée royale avec ses troupes 
    Military 20 May 1590 
    Défend sa position opiniâtrement malgré les offres alléchantes d'Henri IV (comté de Beaumont) en échange d'une soumission définitive 
    Military 8 Jun 1590 
    Faute de vivres, munitions et secours espérés, Jean de Biencourt rend la ville et château de Beaumont-sur-Oise au roi 
    Residence 1591  Paris, Île-de-France (Seine), France Find all individuals with events at this location 
    Military 1593 
    Se rallia à la cause royale 
    Occupation 1593 
    Chevalier de l'ordre du roi et gentilhomme de sa chambre 
    Occupation 1595 
    Nommé gouverneur de Méry-sur-Seine, Champagne, France 
    Occupation 27 Jan 1597 
    Cité dans un acte à Paris (ct. Le Normant) 
    Occupation 8 Nov 1603 
    Le roi Henri IV de France accorde à Pierre Dugua de Monts le titre de lieutenant-général au pays de La Cadie 
    Occupation 8 Nov 1603 
    Les lettres patentes octroyaient à de Monts le territoire situé du 40° au 46° degré de latitude nord (Philadelphie en Pennsylvanie à Terre-Neuve 
    Occupation 18 Dec 1603 
    Pierre Dugua de Monts reçoit l'exclusivité de la traite des fourrures en Nouvelle-France (Acadie et Canada) 
    Occupation 7 Mar 1604 
    Quitte Le Havre pour l'Acadie avec François du Pont-Gravé et Samuel de Champlain 
    Occupation 6 May 1604 
    Arrive à La Hève, Acadie (La Have, Bridewater, Riverport, Lunenburg Co., NS) 
    Occupation 12 May 1604 
    Arrive à Port-Rossignol (Liverpool, NS) et le bâtiment la "Levrette" du capitaine Pierre Fritot dit Rossignol est saisit en raison de contrebande 
    Occupation 19 May 1604 
    Arrive au Cap-de-Sable, Acadie (Pubnico, Yarmouth County, NS) 
    Occupation 31 Aug 1604 
    Repasse en France avec une riche cargaison de pelleteries pour expédier des vivres et renforts à l'expédition 
    Occupation 13 Nov 1604 
    Sentence du maître des ports au bureau de Caen qui prononce la confiscation des 22 balles de pelleteries (saisies par François Busse) 
    Occupation 23 Nov 1604 
    Témoin au mariage de sa nièce Louise de Biencourt (Jacques et Renée de Fumechon) avec le capitaine Thésus de Belloy à Saint-Maulvis 
    Occupation 20 Jan 1605 
    Arrêt du Conseil d'État qui libère la cargaison de pelleteries (saisie à Condé-sur-Noireau par l'officier des traites foraines pour droits impay 
    Occupation 25 Feb 1606 
    Lieutenant-général de l'Acadie 
    Property 25 Feb 1606 
    Lettres patentes confirmant sa possession de Port Royal en Acadie 
    Occupation 13 May 1606 
    Départ de La Rochelle à bord du "Jonas" pour l'Acadie 
    Occupation 4 Jul 1606 
    Les matelots du dernier quart aperçoivent la terre 
    Occupation 27 Jul 1606 
    Arrive à Port Royal avec son fils Charles, Marc Lescarbot, Louis Hébert, Claude de Saint-Étienne de La Tour et son fils Charles 
    Occupation 12 Jul 1607 
    Jean Ralluau arrive à Port Royal sur le "Jonas" et confirme la nouvelle du sieur Chevalier (24 mai) que le monopole de la société de Monts était a 
    Occupation 17 Jul 1607 
    Le roi Henri IV signe l'arrêt du Conseil d'État dénonçant le monopole 
    Occupation 11 Aug 1607 
    Rentre en France avec François du Pont-Gravé, Samuel de Champlain (protestant baptisé le 13 août 1574 à La Rochelle) et tout le personnel 
    Occupation 28 Sep 1607 
    Arrive à Roscoff en Basse-Bretagne (ensuite conduit à Saint-Malo par le maître du navire Nicolas Martin) 
    Occupation 7 Jan 1608 
    Le monopole (supprimé en 1607) fut prorogé sans condition jusqu'au 7 janvier 1609 
    Occupation 15 Feb 1609 
    Obtient de Pierre Prévost (bourgeois parisien) une avance de fonds de 800 livres (transport fait au Châtelet de Paris) 
    Occupation 25 Feb 1610 
    Quitte Dieppe pour Port Royal avec ses fils Charles et Jacques, Claude de Saint-Étienne de La Tour, son fils Charles, Thomas Robin et Louis Hébert 
    Occupation 11 May 1610 
    Parviennent au banc des Morues après une traversée fort mouvementée 
    Occupation 20 May 1610 
    Cingle vers le rivage des Etchemins avant d'entrer dans la baie Française pour débarquer à Sainte-Croix 
    Occupation 20 May 1610 
    L'abbé Jessé Fléché qui accompagnait l'expédition dit la Messe non loin de Pentagouët (rivière Penobscot, Maine) 
    Occupation 20 May 1610 
    Poutrincourt honora le courage/sacrifice des pionniers disparus (23 des 35 morts sur l'Île Sainte-Croix en 1605 seront re-inhumés en juin 2003) 
    Occupation 11 Jul 1610 
    Rédige une lettre au roi (sans savoir que Henri IV avait été assassiné le 14 mai) 
    Occupation 2 Oct 1610 
    La Régente Maria de' Medici avise son fils Charles que leur monopole pour la traite des castors en Acadie n'était pas accordé 
    Occupation 17 Jun 1611 
    Repasse en France à bord du "Grâce-de-Dieu" (maître Jean Dosne et pilote David de Bruges) 
    Occupation 17 Jun 1611 
    Traverse avec sa femme, son fils Jacques, Louis Hébert (fils de Jacqueline Pajot, tante de son épouse) et sa conjointe Marie Rolet 
    Occupation 10 Aug 1611 
    De retour en France 
    Occupation 10 Aug 1611 
    Entrevue avec le jeune roi Louis XIII à Saint-Germain (Paris) dans les appartements de la Reine (régente) 
    Occupation 23 Jan 1612 
    Le navire du capitaine Nicholas L'Abbé (qui avait quitté Dieppe le 31 décembre 1611) arrive à Port Royal avec les secours pour la colonie 
    Occupation 13 Nov 1612 
    Marie de Médicis révoque sa commission de vice-roi en faveur du prince de Condé (Henri II de Bourbon) 
    Occupation 16 Jan 1613 
    Relâché après avoir été emprisonné à Dieppe (requête du créancier nommé Le Moine et intrigues des Jésuites) 
    Occupation 16 Jan 1613 
    Sentence rendue par Maître Adrien Soyer, lieutenant-général au baillage de Caux 
    Occupation 9 Mar 1613 
    Sentence rendue au Châtelet de Paris pour sauver la fortune de son épouse du naufrage acadien (en renonçant à la communauté d'acquêts) 
    Occupation 13 Jul 1613 
    Cession à son fils Charles d'une somme de 3.500 livres 
    Military 20 Jul 1613 
    Le capitaine Samuel Argall saccage St-Sauveur (île des Monts-Déserts) et saisit les 2 vaisseaux de René Le Coq de La Saussaye 
    Occupation 20 Sep 1613 
    Contrat en forme de transaction avec Samuel Georges et Jean Macain (La Rochelle) 
    Occupation 18 Oct 1613 
    Accord entre Samuel Georges, Jean Macain et François Soreau pour l'équipement d'un vaisseau destiné au Port Royal 
    Occupation 6 Nov 1613 
    Accord passé entre Samuel Georges et Jean Macain, au nom de Biencourt, d'une part, et Jean Baudouin pour le fret du vaisseau "La Prime" 
    Occupation 6 Nov 1613 
    Samuel Georges et Jean Macain avaient avancé de leurs deniers la somme de 900 livres aux termes de ce contrat 
    Military 9 Nov 1613 
    Port Royal est détruit par le capitaine Samuel Argall 
    Occupation 23 Dec 1613 
    Accord intervenu entre Samuel Georges, Jean Macain et François Soreau pour aller retrouver Biencourt au Port Royal 
    Occupation 24 Dec 1613 
    Convention conclue entre Biencourt de Poutrincourt et Louis Hébert d'une part, Samuel Georges et Jean Macain d'autre part 
    Occupation 24 Dec 1613 
    Ils s'engageaient à équiper/avitailler à leurs dépens le navire "La Prime" pour le Canada (l'état de la cargaison du vaisseau dressé le lendemai 
    Occupation 26 Dec 1613 
    Contrat passé entre Poutrincourt, Louis Hébert, stipulant pour ledit de Biencourt, Samuel Georges et Jean Macain 
    Occupation 31 Dec 1613 
    Départ de La Rochelle pour Port Royal à bord "La Prime de la Tremblade" avec son fils Jacques, Claude de Saint-Étienne de La Tour et Louis Hébert 
    Occupation 1614 
    Avait dépensé plus de 100.000 écus dans son entreprise acadienne 
    Occupation 27 Mar 1614 
    Décharge ses provisions à Port Royal mais repasse en France avec une cargaison de fourrures, son fils Jacques, Claude de La Tour et Louis Hébert 
    Occupation 27 Mar 1614 
    L'Acadie sera désormais dirigée par son fils Charles et ensuite Charles de Saint-Étienne de La Tour (son cousin) qui restent 
    Occupation 13 Apr 1614 
    La survie de l'Acadie en Nouvelle-France sera assurée par l'oeuvre infatigable des familles de Biencourt et Saint-Étienne de La Tour 
    Property 3 Jun 1614 
    Vend sa seigneurie de Guibermesnil en Picardie (et se fixe ensuite définitivement en Champagne) 
    Occupation 18 Jun 1614 
    Facture et état des pelleteries rapportées par "La Prime de la Tremblade" 
    Occupation 18 Jul 1614 
    Déposition à l'Amirauté de La Rochelle au sujet des activités du capitaine Samuel Argall en Acadie 
    Occupation 9 Aug 1614 
    Mémoire en forme de compte établi entre Poutrincourt, Samuel Georges et Jean Macain 
    Military 5 Dec 1615 
    Tente de s'emparer de Méry-sur-Seine en luttant contre le prince de Condé (Henri II de Bourbon) 
    Education Apprend les langues anciennes et reçoit des notions de pilotage maritime (à Saint-Maulvis en Picardie) 
    Education Reçoit une éducation philosophique et musicale 
    Occupation Baron de Saint-Just en Champagne (ar. Épernay, canton d'Anglure, Haute-Marne, confluent de la Seine et de l'Aube) 
    Occupation Seigneur de Biencourt et baron de Poutrincourt, fiefs dans le Vimeu en Picardie 
    Occupation Seigneur de Chantènes et de Guibermesnil en Picardie 
    Property Devise: "Invia Virtuti Nulla Est Via" (Il n'y a pas d'autre voie que celle de la bravoure) 
    Died 5 Dec 1615  Méry-sur-Seine, Aube, Champagne-Ardenne, France Find all individuals with events at this location 
    Cause: Tué sous une arquebusade 
    Buried Champagne, Haute-Marne, France (monument: Croix de Poutrincourt) Find all individuals with events at this location 
    Person ID I6984  Godbout
    Last Modified 18 Apr 2017 

    Father Florimond de Biencourt,   b. Aft 1496, France Find all individuals with events at this location,   d. 1567, France Find all individuals with events at this location  (Age ~ 70 years) 
    Mother Jeanne de Salazar,   b. Abt 1520, France Find all individuals with events at this location,   d. 1609, Fort âgée dans une de ses seigneuries en France Find all individuals with events at this location  (Age ~ 89 years) 
    Married Abt 1535  Champagne (Haute-Marne), France Find all individuals with events at this location 
    Family ID F3560  Group Sheet  |  Family Chart

    Family Claude Pajot,   b. Abt 1567, Paris, Île-de-France (Seine), France Find all individuals with events at this location,   d. Aft 1615, France Find all individuals with events at this location  (Age ~ 49 years) 
    Married 14 Aug 1590  Paris, Île-de-France (Seine), France Find all individuals with events at this location 
    Marriage Contract 14 Aug 1590  Notaires Perrier et Fardeau (Châtelet de Paris) Find all individuals with events at this location 
    Marriage Contract 14 Aug 1590  Témoins: Hugues et Jean Pajot, oncles paternels de l'épouse Find all individuals with events at this location 
    Children 
     1. Charles de Biencourt,   b. 1591, France Find all individuals with events at this location,   d. 1624, Acadie Find all individuals with events at this location  (Age 33 years)
     2. Diane de Biencourt,   b. 1598, Guibermesnil, Somme, Picardie, France Find all individuals with events at this location
     3. Marie Jeanne de Biencourt,   b. 1599, Guibermesnil, Somme, Picardie, France Find all individuals with events at this location
     4. Jeanne dite Louise de Biencourt,   b. 1600, Guibermesnil, Somme, Picardie, France Find all individuals with events at this location
     5. Jacques de Biencourt dit de Salazar,   b. 1602, Guibermesnil, Somme, Picardie, France Find all individuals with events at this location,   d. Aft 1640, France Find all individuals with events at this location  (Age 39 years)
     6. Catherine de Biencourt,   b. 1603, Guibermesnil, Somme, Picardie, France Find all individuals with events at this location
     7. Claudine de Biencourt,   b. 1606, Guibermesnil, Somme, Picardie, France Find all individuals with events at this location
     8. Charlotte de Biencourt,   b. 1608, Guibermesnil, Somme, Picardie, France Find all individuals with events at this location
    Last Modified 18 Apr 2017 
    Family ID F3561  Group Sheet  |  Family Chart

  • Sources 
    1. [S765] Nobiliaire universel de France, ou recueil général des généalogies historiques des maisons nobles de ce royaume, Nicolas Viton de Saint-Allais et Ange Jacques Marie Poisson de La Chabeaussière, (Librairie Bachelin-Deflorenne, 3 Quai Malaquais, Paris, 1814-1843 & 1872-1877), Tome 14, p. 27.

    2. [S628] Dictionnaire de la noblesse, seconde et troisième éditions, François-Alexandre Aubert de La Chenaye-Desbois, (La Veuve Duchesne, libraire, Antoine Boudet, l'auteur, rue Saint-André-des-Arcs, Schlésinger frères, Paris, 1770-1778), Tome 3, pp. 203-205.

    3. [S630] Traité de généalogie, René Jetté, (Les Presses de l'Université de Montréal, Montréal, 1991), 602.
      Également: Jean de Poutrincourt, fondateur de Port-Royal en Acadie, Vice-Roi du Canada, 1557-1615, Adrien Huguet, Mémoires de la Société des antiquaires de Picardie, Amiens au Siège de la Société Musée de Picardie, A. Picard, Libraire-Éditeur, 82 rue Bonaparte, Paris, 1932, Tome 44.

    4. [S37] Charles de Saint-Étienne de La Tour, Gouverneur, Lieutenant-Général en Acadie, et son temps, 1593-1666, L'abbé Azarie Couillard-Després, (L'Imprimerie d'Arthabaska Incorporée, Arthabaska, Québec, 1930), 41; 48; 94; 107-116; 119-129; 135 & 138-139.

    5. [S186] Charles de Saint-Étienne de La Tour, Gouverneur en Acadie, 1593-1666, au tribunal de l'histoire, L'abbé Azarie Couillard-Després et Louis Riboulet, (Le Courrier de St-Hyacinthe, Saint-Hyacinthe, 1932), 65-67 & 92-93.

    6. [S115] Voyages du sieur de Champlain, ou Journal Ès Découvertes de la Nouvelle France, Samuel de Champlain, (Tome Second, Paris, imprimé aux frais du gouvernement, août, 1830), 348 & 363.

    7. [S586] A History of Nova Scotia, or Acadie, Beamish Murdoch, Esq., Q. C., (James Barnes, Halifax, N. S., 1865-1866), Volume I, pp. 15-17, 27-38, 44-45, 48-53 & 59-61.
      De Monts sailed from Havre on 7 March 1604 (Laët says 7 April, 1604), in a vessel commanded by captain Timothy, (of Havre de Grace) ; and her consort, commanded by captain Morell, of Honfleur, sailed three days later. Champlain says they reached Cape de la Hève in one month.

    8. [S757] Yarmouth, Nova Scotia: A sequel to Campbell's History, George Stanley Brown and John Roy Campbell, (Rand Avery Company, Boston, 1888), 104-109.
      Pierre du Guast, Sieur de Monts gathered about a hundred and twenty artisans who were embarked in two ships - one of 120 tons, commanded by Capt. Morel and under the direction of Sieur de Pont Gravé; the other, a ship of 150 tons, in which De Monts himself embarked and with Capt. Timothée as commander. Jean de Biencourt sailed with De Monts who left Havre on April 7, the other ship following in three days. On May 12 the ship (De Monts') put in at Liverpool Harbor, where they found Capt. (Pierre Fritot) Rossignol of Havre carrying on a contraband trade with the Indians. De Monts arrested the captain, and confiscated his vessel (la 'Levrette'), by way of compensation naming the harbor Port Rossignol. On Aug. 31, 1604, the vessel which had brought out the colony, and the one taken from Capt. Rossignol, sailed for France, Poutrincourt going with them for reinforcements and supplies.

    9. [S754] The history of Acadia, from its first discovery to its surrender to England by the Treaty of Paris, James Hannay, (J. & A. McMillan, St. John, N. B., 1879), 62-88.
      De Monts set sail from Havre de Grace on the 7th March, 1604, leaving his consort, commanded by Captain Morrell, which contained most of the implements and provisions for the winter, to follow him. After many vexatious delays a vessel of one hundred and fifty tons, named the Jonas, was fitted out at La Rochelle, and set sail for Acadia on the 11th May 1606. The voyage was long and tedious from adverse winds, and rendered still more so by visits which made were made to various parts of the coast form Canso to Cape Sable. They passed Cape Sable on the 25th July, and reached Port Royal on the 27th with the flood tide, saluting the fort as they entered the basin. On the 30th July (1607), most of the colonists left Port Royal in the small barque. Their destination was Canso, where the Jonas was awaiting them to take them to France. On the 11th August, Poutrincourt, finding that his grain was ripe, gathered a quantity of it to take to France as a proof of the excellence of the soil and climate.

    10. [S38] The Jesuit relations and allied documents: travels and explorations of the Jesuit missionaries in New France, 1610-1791, Reuben Gold Thwaites, (Cleveland: Burrows, 1896-1901, Original French, Latin and Italian texts with English translations and notes), Volume 1 & Vol. 4, Chapters XXVIII to XXXII.

    11. [S606] Histoire du Canada, huitième édition, revue et augmentée par Hector Garneau, François-Xavier Garneau, (Éditions de l'Arbre, Montréal, 1944), Tome I, Livre premier, chapitre 1, pp. 118-135.
      De Monts et Champlain quittèrent l'île Sainte-Croix (18 juin 1605) et continuèrent leur voyage vers le Sud. Ils se dirigèrent vers la rade de Port-Royal et y jetèrent (en août 1605) les fondements de la ville qui porte aujourd'hui le nom d'Annapolis. À l'automne, de Monts [laissant Port-Royal sous les ordres de Du Pont-Gravé] repassa en France [pour recruter des colons]. Il craignit un moment de voir se dissoudre la société, sans laquelle il ne pouvait rien faire de stable ; et il se résolut à rester en France afin d'empêcher un pareil événement de s'accomplir. Poutrincourt, qui était retourné en Europe pour rassembler des émigrants et mettre ordre à ses affaires, se chargea du gouvernement de la jeune colonie. Il se remit en mer à La Rochelle, avec cinquante personnes, (13 mai 1606), sur le Jonas de 150 tonneaux. Il arriva à Port-Royal le 27 juillet. Toutes les pelleteries acquises en une saison furent enlevées par les Hollandais, conduits par un transfuge, [les Basques, malgré les défenses royales, trafiquaient de six mille peaux dans le Saint-Laurent] ; ensuite les marchands [et les pêcheurs] de Saint-Malo, [de Dieppe et de La Rochelle] firent révoquer le monopole dont jouissait la société (7 juillet 1607). Les lettres de M. de Monts, contenant cette nouvelle, furent lues publiquement aux habitants de la colonie. C'est au cours de l'été de 1607 (11 août) que Port-Royal fut ainsi abandonné.

    12. [S644] Dictionnaire général du Canada, Louis Le Jeune, (Université d'Ottawa, Canada; Imprimé en France, Firmin-Didot et Cie., Mesnil, Eure, 1931), Tome 1, pp. 77-78, 346-348, 557-558, 631 & 722-723.
      Dictionnaire général de biographie, histoire, littérature, agriculture, commerce, industrie et des arts, sciences, moeurs, coutumes, institutions politiques et religieuses du Canada. Également Tome 2, pp. 93, 312-314 & 460-462. Vice-amiral de Normandie, gouverneur de Dieppe et directeur de la Compagnie de Rouen, Pierre de Gua, seigneur de Monts, est nommé lieutenant-général au pays de la Cadie par le roi Henri IV pour peupler, cultiver, faire habiter, et rechercher les mines, à condition d'y planter la foi catholique, apostolique et romaine, permettant de laisser vivre chacun en sa religion. Les articles de la Compagnie de Monts sont signés le 10 février 1604. M. de Monts choisit le site de Port-Royal, bien qu'il eût fait cession su bassin au sieur de Poutrincourt. Une grande croix s'élevait en face de la forêt (août-novembre 1605). Laissant alors la lieutenance intérimaire à Du Pont-Gravé (qui avait rejoint de Monts à Sainte-Croix avec son vaisseau le 15 juin 1605 et commanda l'excursion au sud [juin août]), le sieur de Monts passe la mer avec un groupe des premiers arrivés (retourna en France quand les logements furent faits à Port-Royal), si éprouvés à Sainte-Croix. C'est après milles difficultés que M. de Monts réussit à recruter des hommes pour le tardif départ de 1606. Décidé à rester en France, il chargea M. de Poutrincourt, son ami, de la conduite des affaires à Port-Royal. Tous les préparatifs terminés, le 13 mai 1606, le seigneur s'embarque à La Rochelle sur le Jonas. Le 27 juillet, le voilier entre dans le bassin. Le 24 mai 1607, le sieur de Monts rappelait tout le personnel de Port-Royal et sa compagnie sera dissoute le 17 juillet. Antoinette de Pons, marquise de Guercheville: En 1610, avant le départ présumé des Pères Biard et Massé, elle organisa à la Cour une souscription qui lui permit d'acheter, pour la somme de 4.000 livres, la part de la cargaison appartenant aux calvinistes dieppois, Duchesne et Desjardins. Le 11 janvier 1611, elle forma ainsi un capital dont le revenu servirait annuellement à l'entretient des missionnaires. Dans le cours de l'année, elle consent à faire un nouveau versement personnel entre les mains du sieur de Poutrincourt : un millier d'écus pour la cargaison d'un navire dont elle exige le partage des profits d'échange. Ce fut alors qu'elle reçut du sieur de Monts 'la cession de tous ses droits, actions et prétentions sur la Nouvelle-France.' Cette transaction fut confirmée par lettres patentes royales, qui la mirent en possession de toutes les régions, comprises entre le 40e et le 46e, à l'exception de la seigneurie de Port-Royal, domaine du sieur de Poutrincourt. Elle fonde Saint-Sauveur (Île des Monts-Déserts) en 1613 mais le capitaine Samuel Argall de Virginie part en course sur un vaisseau de 130 tonneaux, armé de 14 canons, portant 60 mousquetaires, saisit le navire Fleur-de-Mai, détruit l'établissement et embrasera ensuite Port-Royal. Le 9 novembre (1613), il levait l'encre, pour retourner à Jamestown. En 1627, la marquise, à la demande du Père Noyrot, cédait aux Cent Associés ses droits sur la colonie et se faisait inscrire comme membre de la Compagnie pour la somme de 1.000 écus.

    13. [S33] Une colonie féodale en Amérique, l'Acadie, 1604-1710, Edme Rameau de Saint-Père, (Didier et Cie, 35, Quai des Augustins, Paris, 1877), 1-52.

    14. [S253] Pages d'histoire du Canada, Benjamin Sulte, (Granger Frères, 1699 rue Notre-Dame, Montréal, 1891), 84-92.

    15. [S93] Série d'articles, Père Clarence-J. d'Entremont, (Yarmouth Vanguard, Yarmouth, Nouvelle-Écosse, 3 janvier 1989 - 27 novembre 1990), 22 mai 1990.

    16. [S664] Du nouveau sur les La Tour, Robert Le Blant, (Mémoires de la Société généalogique canadienne-française, Montréal), Volume XI, N° 1 & 2, 45e et 46e livraisons, (janvier et avril 1960), pp. 21-23.

    17. [S643] Dictionary of Canadian Biography (DCB/DBC), (University of Toronto Press & Les Presses de l'université Laval, 1966, 1969, 1974, 1979 & 1982), Volume I, pp. 96-99.
      Également: History of Penobscot County, Maine (multiple compilers), Williams, Chase & Co., Cleveland, Ohio, 1882 (3 January), pp. 55 & 58. Associated Press, Montreal Gazette, Wednesday, 9 July 2003: BANGOR, MAINE - The bones of 23 French settlers who died nearly 400 years ago on St. Croix Island have been re-interred on the grassy, windswept island along the U.S.-Canadian border. The 23 were among 35 men who died and were buried in makeshift graves before the survivors abandoned the island in 1605 for what is now Nova Scotia. For years, the eroding sand unearthed the graves, and the bones of some of the settlers were found on the beach. Residents used to refer to the uninhabited site as bone Island. The island cemetery was discovered in 1950 and was opened by archeologist Jacob Gruber 19 years later. He exposed and partially documented 23 skeletons and removed two skulls, all mandibles and select long bones, which were taken to Temple University in Philadelphia. The bones were handed over to officials at Acadia National Park in 1995 and remained with the National Park Service until last month, when they were reburied. To commemorate the spirit and language of the crewmen, the park service called in two clergy members, Rev. Marc Nolette of Calais, Maine, and Rev. Nigel Massey of L'Église Française du Saint-Esprit of New York, for the private burial service. Father Nolette said, 'We'll say the Our Father in Latin because at that point in time they probably repeated it in Latin,' said Calais boat captain Louis Bernardini, who was present at the re-interment. Then he said, 'Being French, they probably said the Hail Mary in French.' Bernardini and his wife, Marilyn, helped ferry people to the island, which is in the St. Croix River between Calais on the Maine side and the St. Stephen-St. Andrews area on the New Brunswick side. The 1604 expedition, led by Pierre du Guast, Sieur de Monts, arrived on the island after exploring parts of Nova Scotia and sailing to Passamaquoddy Bay. He is believed to have chosen the site because it shared the same latitude as temperate France, assuming the climate would be similar. The settlers feared possible attacks by aboriginals, but it was the black flies and a savage winter that proved their undoing. 'The mosquitoes (which are little flies) gave us great annoyance while at work, and several of our men had their faces so swollen by their bites that they could scarcely see,' wrote geographer and historian Samuel de Champlain. In his diaries, Champlain included a drawing of the settlement and burial site. The first snow fell on Oct. 6, and 'on the third of December we saw ice passing which came from some frozen river,' Champlain said. 'The cold was severe and more extreme than in France and lasted much longer, and it hardly rained at all that winter.' Disease broke out, and the men took to their beds, wasted by scurvy. As winter progressed, 35 of the 79 men died and 20 more were near death. As fuel supplies ran low, beverages froze and food became scarce, the harsh winter destroyed Sieur de Mont's enthusiasm for St. Croix. The decision was made to abandon the settlement, and in June 1605, de Monts left. The group eventually established the Port Royal habitation on the shores of what is today the Annapolis Basin in Nova Scotia.