Godbout – Racicot / LeBeuf – LaHaye

François du Pont Duvivier

Male 1705 - 1776  (71 years)


Personal Information    |    Sources    |    All    |    PDF

  • Name François du Pont Duvivier  [1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26
    Born 25 Apr 1705  Port Royal, Acadie Find all individuals with events at this location 
    Gender Male 
    Baptism 25 Apr 1705  Port Royal, Acadie (Prêtre: Justinien Durand, Récollet missionnaire) Find all individuals with events at this location 
    Baptism 25 Apr 1705  Parrain: Charles de Saint-Étienne de La Tour Find all individuals with events at this location 
    Baptism 25 Apr 1705  Marraine: Jeanne Degoutin, femme du lieutenant-général de la province Find all individuals with events at this location 
    Residence 1714  Maison à Louisbourg, Île-Royale (lot B, bloc 4) Find all individuals with events at this location 
    Military 1717 
    Cadet dans les troupes de la Marine (10 livres par mois) 
    Military 30 Apr 1718 
    Garde-marine à Rochefort 
    Military 11 Jul 1719 
    Nommé enseigne en pied dans les compagnies franches de la Marine en garnison à Louisbourg 
    Military 25 May 1730 
    Nommé lieutenant à Louisbourg (60 livres par mois) 
    Military 16 Jun 1732 
    Capitaine et aide-major d'un détachement de la Marine (90 livres par mois) 
    Occupation 1735 
    Rapport rédigé au ministre de la Marine et des Colonies à la sollicitation du gouverneur de Brouillan 
    Property 1736 
    Achète la partie sud du lot B à Louisbourg de Louis Jouet pour 1.250 livres 
    Military 1 Apr 1737 
    Reçoit à l'ancienneté sa commission de capitaine 
    Occupation 10 Jul 1738 
    Parrain au baptême d'Angélique-Françoise Rondeau à Louisbourg 
    Military 1740 
    Commandant de la batterie royale à Louisbourg 
    Property 1744 
    Officier le plus riche de la colonie, ses biens étaient estimés à 200.000 livres 
    Military 15 Mar 1744 
    La France déclare la guerre contre l'Angleterre (guerre de Succession d'Autriche ou King George's War, n.s.) 
    Military 29 Mar 1744 
    L'Angleterre émet sa contre-déclaration de guerre contre la France (v.s) qui sera proclamée à Boston le 2 juin (v.s.) 
    Military 24 May 1744 
    Commandant de l'expédition avec Louis Le Neuf de La Vallière contre Canseau qui capitule 
    Property 7 Jun 1744 
    Propriétaire d'un entrepôt utilisé "pour y loger les prisonniers de Guerre" 
    Military 8 Sep 1744 
    Commandant de l'expédition contre Annapolis Royal (camp à Grand-Pré le 24 août) 
    Military 2 Oct 1744 
    Fort Anne est sur le point de tomber face au siège lorsque Michel de Gannes arrive 
    Military 6 Oct 1744 
    Michel de Gannes abandonne suite aux instructions de Prévost-Duquesnel 
    Military 16 Nov 1744 
    Envoyé en France pour déposer un rapport sur les évènements en Acadie 
    Military 17 May 1745 
    Reçu chevalier dans l'ordre militaire de Saint-Louis à Brest 
    Military 27 May 1745 
    Commandant de la frégate "Parfaite", il reçoit son paquet d'instructions qu'il n'ouvrira qu'après être arrivé au principal méridien 
    Military 30 Jun 1745 
    Le Président du Conseil de Marine retient sa goélette le "Succès" à Brest pour y charger les farines envoyées de Rochefort 
    Military 9 Nov 1745 
    Le Président du Conseil de Marine est bien aise qu'il ne soit arrivé aucun accident à la frégate "Parfaite" 
    Military 22 Nov 1745 
    Commandant de la frégate "Parfaite", il a renvoyé 127 prisonniers en Angleterre 
    Military 1749 
    Capitaine à la demi-solde 
    Military 23 Jul 1749 
    Membre de la délégation lorsque le colonel Perigrine Thomas Hopson remet Louisbourg (Île-Royale) au capitaine Charles des Herbiers 
    Military 1 Apr 1750 
    Lieutenant du roi à l'Île-St-Jean (poste qu'il refuse et resta à Paris) 
    Military 22 May 1751 
    Sa commission de commandant est révoquée (confirmé dans la lettre du ministre à de La Jonquière et Bigot datée 2 juillet 1751) 
    Residence 1752  Vivier-sous-Chalais, paroisse de Sérignac, Charente, Poitou-Charentes, France Find all individuals with events at this location 
    Occupation 4 Nov 1752 
    Seigneur de Medillac 
    Occupation 10 Jul 1753 
    Reçoit une pension de 1.200 livres sur les Invalides 
    Occupation 15 Jul 1757 
    Parrain au baptême de François du Pont Duchambon à Québec, fils de Louis et Marie Josèphe Riverin 
    Occupation 9 Nov 1762 
    Écuyer en France 
    Died 28 May 1776  France Find all individuals with events at this location 
    Person ID I7284  Godbout
    Last Modified 18 Apr 2017 

    Father François du Pont Duvivier,   b. 5 Sep 1676, Paroisse de Sérignac (Chalais), Charente, Poitou-Charentes, France Find all individuals with events at this location,   d. 31 Oct 1714, Louisbourg, Île-Royale Find all individuals with events at this location  (Age 38 years) 
    Mother Marie Mius d'Entremont,   b. Abt 1682, Pobomcoup, Cap-de-Sable, Acadie (Pubnico, Yarmouth County, NS) Find all individuals with events at this location,   d. Bef 9 Nov 1762, France Find all individuals with events at this location  (Age ~ 80 years) 
    Married 12 Jan 1705  Port Royal, Acadie Find all individuals with events at this location 
    Marriage Info. 12 Jan 1705  Prêtre: Justinien Durand, Récollet Find all individuals with events at this location 
    Marriage Info. 12 Jan 1705  Témoins: Charles de Saint-Étienne de La Tour et le Chevalier Le Borgne de Belle-Isle Find all individuals with events at this location 
    Family ID F3172  Group Sheet  |  Family Chart

  • Sources 
    1. [S117] Registres Paroissiaux (1702-1755), Paroisse Saint-Jean-Baptiste d'Annapolis Royal (Port Royal), RG 1 Vol. 26 p. 29.

    2. [S678] Nobiliaire de Guienne et de Gascogne. Revue des familles d'ancienne chevalerie ou anoblies de ces provinces, Tome 1, Henri Gabriel O'Gilvy, (Typographie G. Gounouilhou, Place Puy-Paulin, Bordeaux, 1 juillet 1856), 311.

    3. [S94] Dictionnaire généalogique des familles acadiennes, Stephen A. White, (Centre d'études acadiennes, Université de Moncton, 1999), 589.

    4. [S37] Charles de Saint-Étienne de La Tour, Gouverneur, Lieutenant-Général en Acadie, et son temps, 1593-1666, L'abbé Azarie Couillard-Després, (L'Imprimerie d'Arthabaska Incorporée, Arthabaska, Québec, 1930), 43.

    5. [S186] Charles de Saint-Étienne de La Tour, Gouverneur en Acadie, 1593-1666, au tribunal de l'histoire, L'abbé Azarie Couillard-Després et Louis Riboulet, (Le Courrier de St-Hyacinthe, Saint-Hyacinthe, 1932), 19.
      La découverte de l'Acadie fut faite au commencement du Règne de Louis XIII. Le Sieur de Saint-Étienne de La Tour (Claude), de la Province de Champagne, dans l'espérance d'y trouver des mines d'or et d'argent ainsi que l'on prétendait y en avoir forma le projet d'y établir une colonie. Il en obtint la permission de Louis XIII, en 1609. Il vendit des biens considérables (il n'était pas un sans le sou), qu'il possédait en Champagne, il passa en Acadie avec un nombre considérable d'habitants propres à défricher les terres et à les cultiver. Le Sieur Duvivier, Capitaine, aide-major de l'Île Royale, et arrière-petit-fils par sa mère, du Sieur de Latour (Charles), fondateur de la colonie, a dans ce pays son grand-père et sa grand-mère, trois de ses oncles et beaucoup d'autres parents qui n'ont jamais voulu prester serment de fidélité au Roy d'Angleterre, n'y écouter aucunes propositions quelque avantage qu'on ait voulu leur faire et quelque mauvais traitements qu'on leur ait faits pour les y contraindre, jusqu'à leur ôter la jouissance de leurs biens. (Rapport rédigé en 1735 au ministre Jean-Frédéric Phélypeaux, comte de Maurepas).

    6. [S730] Documents inédits de la famille Mius d'Entremont d'Acadie, Père Clarence-J. d'Entremont, (Mémoires de la Société généalogique canadienne-française, Montréal), Volume XIX, N° 3 (juillet - août - septembre 1968), pp. 154-156.

    7. [S251] Course à l'Accadie : journal de campagne de François Du Pont Duvivier en 1744, Bernard Pothier, (Éditions d'Acadie, Moncton, 1982).

    8. [S606] Histoire du Canada, huitième édition, revue et augmentée par Hector Garneau, François-Xavier Garneau, (Éditions de l'Arbre, Montréal, 1944), Tome V, Livre 8, chap. 1, pp. 10-12.

    9. [S644] Dictionnaire général du Canada, Louis Le Jeune, (Université d'Ottawa, Canada; Imprimé en France, Firmin-Didot et Cie., Mesnil, Eure, 1931), Tome 1, pp. 563 & 568.
      Dictionnaire général de biographie, histoire, littérature, agriculture, commerce, industrie et des arts, sciences, moeurs, coutumes, institutions politiques et religieuses du Canada.

    10. [S643] Dictionary of Canadian Biography (DCB/DBC), (University of Toronto Press & Les Presses de l'université Laval, 1966, 1969, 1974, 1979 & 1982), Volume II, p. 206.

    11. [S586] A History of Nova Scotia, or Acadie, Beamish Murdoch, Esq., Q. C., (James Barnes, Halifax, N. S., 1865-1866), Volume II, pp. 27-44.
      Duvivier, who had long anticipated an opportunity for recovering the country for France, was no doubt confident of success, as we may conclude from his memoir on the subject in 1735. We may be assured that the Latour family must have still retained a certain weight and popularity, owing to their long connection with the country, and the eminent position they originally held in it; and no doubt Duvivier, in 1735, very reasonably reckoned on support arising from his ancestry. On the 20 October, 1744, the governor of Massachusetts, with advice from his council, publicly declared war against the several Indian tribes Eastern of those on the Passamaquoddy. They offered premiums for the scalps of Indians, viz't.: £100 for that of a male Indian of 12 years upwards; £50 for the scalp of a woman or child; and for a captive, £5 higher than for a scalp.

    12. [S757] Yarmouth, Nova Scotia: A sequel to Campbell's History, George Stanley Brown and John Roy Campbell, (Rand Avery Company, Boston, 1888), Appendix K, p. 453.

    13. [S351] Liste des officiers de guerre qui servent en Canada (avec observations sur chacun d'eux), Philippe de Rigaud de Vaudreuil, lieu de rédaction: Québec, 26 octobre 1722, (Fonds des Colonies, Correspondance générale; Canada), COL C11A 120/fol. 390-404v.

    14. [S593] La conquête de l'Acadie tient fort au coeur du roi et c'est de l'Île Royale que doit venir l'attaque, Le Président du Conseil de la Marine de Maurepas à Beauharnois, 30 avril 1744, (Archives coloniales - Fonds des Colonies), MG1-B, N° F-281 & C-4584, vol. 78, fol. 73.

    15. [S357] Articles de capitulation accordés au capitaine Patrick Heron et à Phillips, commandant de Canceaux, Fonds des Colonies, Correspondance générale; Île Royale, (Lieu de rédaction: Canceaux à bord du Succès, 24 mai 1744), COL C11B 25/fol. 42-42v.

    16. [S738] Renvoie Patrick Heron et tous les officiers, soldats et habitants de Canseau, 15 septembre 1744, Duquesnel, commandant de l'Île Royale, à William Shirley, gouverneur du Massachusetts, (Fonds des Colonies, Correspondance générale, Centre des archives d'outre-mer, France), COL C11A 81/fol. 264-266v.
      Ces gens se sont engagés à ne pas prendre les armes contre les Français et leurs alliés avant le mois de septembre de l'année prochaine; arme deux bâtiments pour transporter tout ce monde et se sert aussi de la goélette de John Bradstreet (rémunération de celui-ci et de François Mangeant); renvoie par les mêmes bâtiments des capitaines marchands, des corsaires, des Irlandaises et d'autres gens pris sur divers bâtiments, sauf 67 expédiés à Plaisance pour échange contre des pêcheurs français et d'autres prisonniers qui s'y trouvent.

    17. [S354] Duquesnel qui destinait l'Ardent et le Caribou pour le siège de Port-Royal va faire retirer Duvivier et ses troupes, Lettre de Beauharnois au ministre, lieu de rédaction: Québec, 8 octobre 1744, (Fonds des Colonies, Correspondance générale; Canada), COL C11A 81/fol. 140-155v.
      Cette conjoncture fait différer le secours de Canadiens qu'on projetait de lui envoyer par la Gironde; a demandé à Duquesnel de lui communiquer tous les détails sur les opérations futures (plans de conquête, arrangements pris, situation des Anglais en Acadie, etc.); on lui expédiera le plus de vivres possible; on lui enverra des hommes, s'il en a absolument besoin (projet d'embarquer des matelots et des Canadiens sur la Gironde); le Canada a intérêt à garder chez lui le peu de miliciens dont il dispose: le tiers de ces gens sont sans armes (manque de fusils dans la colonie).

    18. [S536] Lui envoie un paquet contenant ses instructions, Le Président du Conseil de Marine à M. Du Vivier, (Archives coloniales - Fonds des Colonies, 27 mai 1745), MG1-B, N° F-285 & C-4585, vol. 82, fol. 92.

    19. [S538] Préparatifs qui se font en Angleterre et à Boston contre l'Île-Royale, Le Président du Conseil de Marine à M. du Vivier, (Archives coloniales - Fonds des Colonies, 27 mai 1745), MG1-B, N° F-284 & C-4585, vol. 81, fol. 10.
      Lui donne avis des mouvements séditieux de la garnison de Louisbourg et des préparatifs qui se font en Angleterre et à Boston contre l'Île-Royale. Le but de l'escadre anglaise, qui vient de partir, est de croiser depuis le Cap Sable jusqu'à Canceau pour attendre dans ces parages des bâtiments sur lesquels il a dû être embarqué des troupes à Boston pour l'attaque de Louisbourg. D'après d'autres nouvelles du 22 mars, venant de Boston, il n'était alors question d'aucun armement dans cette colonie. Signaux de reconnaissance au cas où Louisbourg serait aux mains de l'ennemi.

    20. [S539] Le roi a fait partir une escadre de 7 vaisseaux à destination de l'Île Royale, Le Président du Conseil de Marine à M. Hocquart, 19 juin 1745, (Archives coloniales - Fonds des Colonies), MG1-B, F-284 & C-4585, vol. 81, fol. 72.
      Il a été informé par MM. du Chambon et Bigot, par la voie de la Martinique, que la garnison de Louisbourg persistait dans des sentiments de révolte depuis décembre ce qui ne menaçait de rien moins que délivrer la place à l'ennemi. Sur ce premier avis, il a fait partir le Vigilant de 64 canons pour aller joindre la frégate Renommée de 30 qui était partie de Cadix pour l'Île-Royale le 9 mars. Cette frégate trouvant Louisbourg bloquée par des vaisseaux de guerre et des corsaires, revint en France, et comme la ville était investie de tous cotés il est à craindre qu'elle n'ait été prise par l'ennemi. Le roi a fait partir de Brest à destination de l'Île-Royale une escadre de 7 vaisseaux (incluant l'Argonaute, le Mercure et le Tourneur) sous le commandement de M. Périer de Salvert. S'il arrive à temps pour dégager la place, il prendra le commandement de la Colonie. (Mémoire du roi pour servir d'instruction au Sieur Périer de Salvert, capitaine de vaisseau, commandant le Mars, 15 mai 1745: À la mort de M. Duquesnel, M. de Châteauguay, gouverneur de la Guyane, fut nommé à sa place. Il est actuellement en France et trop sérieusement malade pour pouvoir se rendre à l'Île-Royale. Commandera à sa place en attendant son rétablissement.)

    21. [S535] Retiendra la goélette Le Succès à Brest en cas que l'escadre soit partie avant son arrivée, Le Président du Conseil de Marine à M. Bigot de La Mothe, (Archives coloniales - Fonds des Colonies, 30 juin 1745), MG1-B, N° F-285 & C-4585, vol. 82, fol. 118.

    22. [S537] Est bien aise qu'il ne soit arrivé aucun accident à la frégate Parfaite, Le Président du Conseil de Marine à M. Périer de Salvert., (Archives coloniales - Fonds des Colonies, 9 novembre 1745), MG1-B, N° F-285 & C-4585, vol. 82, fol. 174.

    23. [S533] Le commandant Du Vivier de la frégate Parfaite a renvoyé 127 prisonniers en Angleterre, Lettre de Guillot au ministre, lieu de rédaction: Saint-Malo, 22 novembre 1745, (Archives coloniales - Fonds de la Marine), MG2-B3, N° C-11621, vol. 432, fol. 296-297v.

    24. [S753] Généalogie des familles acadiennes avec documents, Placide Gaudet, (Document de la session N° 18, Ottawa, 1906), 345 & 407-408.

    25. [S341] Commission de Lieutenant du roi à l'Île Saint-Jean, Fonds des Colonies - Troupes des colonies, lieu de rédaction: Versailles, 1 avril 1750, (Centre des archives d'outre-mer, France), COL D2C 2/fol. 42-42v.

    26. [S5] Programme de recherche en démographie historique (PRDH), Université de Montréal.