Godbout – Racicot / LeBeuf – LaHaye

Michel de Gannes

Male 1702 - 1752  (50 years)


Personal Information    |    Sources    |    All    |    PDF

  • Name Michel de Gannes  [1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
    Born 2 May 1702  Port Royal, Acadie Find all individuals with events at this location 
    Gender Male 
    Baptism 2 May 1702  Port Royal, Acadie Find all individuals with events at this location 
    Military 13 May 1719 
    Enseigne à Louisbourg 
    Military 29 May 1725 
    Nommé lieutenant à Louisbourg 
    Occupation 1726 
    Posté à Port-Toulouse, Île-Royale (revient à Louisbourg peu après) 
    Occupation 1730 
    Voyage en France où il est chargé de recruter des soldats pour l'Île-Royale 
    Military 8 May 1730 
    Nommé capitaine à Louisbourg 
    Occupation 14 Nov 1730 
    Sa maîtresse Marie-Anne Carrerot s'oppose publiquement à la célébration de son mariage avec Élisabeth de Catalogne (cérémonie suspendue) 
    Occupation 21 Nov 1730 
    Le litige se régla à l'amiable et le mariage est célébré une semaine plus tard 
    Occupation 22 Jun 1731 
    Parrain au baptême de Marie-Charlotte d'Ailleboust à Louisbourg 
    Property 1740 
    Achète la propriété du défunt Jean-Baptiste de Couagne à Louisbourg pour 6.000 livres (lot A, bloc 17) 
    Property 1740 
    Loue la maison située sur le côté sud de sa propriété à Michel Rodrigue 
    Property 1744 
    Maison à Louisbourg (lot A, bloc 17) 
    Military 2 Oct 1744 
    Remplace François du Pont Duvivier devant Fort Anne qui est sur le point de tomber face au siège 
    Military 6 Oct 1744 
    Abandonne suite aux instructions du gouverneur Jean-Baptiste Le Prévost-Duquesnel 
    Military 10 Oct 1744 
    Arrive aux Mines (Grand-Pré) 
    Military 19 Oct 1744 
    Arrive à Beaubassin 
    Occupation 19 Nov 1744 
    Avoue son erreur de ne pas avoir attaqué Annapolis Royal au commissaire ordonnateur François Bigot mais insiste sur ses bonnes intentions 
    Military 28 Nov 1744 
    Explique son insuccès à Port Royal et se défend contre les charges proférées contre lui par Duvivier 
    Military 1 May 1745 
    La flotte de Sir Peter Warren arrive devant l'Île-Royale avec l'expédition de William Pepperrell (4 460 miliciens) 
    Military 1 May 1745 
    Posté à la Pièce de la Grave à l'intérieur de la forteresse lors du débarquement des troupes coloniales anglaises 
    Military 16 Jun 1745 
    Charles-Joseph d'Ailleboust remplace sa compagnie à la Pièce de la Grave à l'intérieur de la forteresse 
    Military 16 Jun 1745 
    Il relève Charles-Joseph d'Ailleboust à la batterie de l'îlot qui commande l'accès au port 
    Military 16 Jun 1745 
    La forteresse de Louisbourg capitule (évacué en France avec la garnison) 
    Military 1746 
    Fait chevalier de Saint-Louis 
    Military 10 May 1747 
    Embarqué sur le convoi commandé par Jacques-Pierre de Taffanel, marquis de La Jonquière, qui quitte l'île d'Aix pour le Canada 
    Military 14 May 1747 
    L'escadre est vaincue par l'amiral George Anson et le contre-amiral Peter Warren à l'ouest du cap Finisterre (Ortegal) au large de l'Espagne 
    Military 28 May 1747 
    Sur la liste des officiers de l'escadre prisonniers en Angleterre 
    Military 1 Mar 1749 
    Nommé major à Louisbourg 
    Military 23 Jul 1749 
    Membre de la délégation lorsque le colonel Perigrine Thomas Hopson remet Louisbourg (Île-Royale) au capitaine Charles des Herbiers 
    Occupation 1 Apr 1752 
    Nommé lieutenant de roi à Trois-Rivières (ne s'y rend pas) 
    Died 23 Oct 1752  Louisbourg, Île-Royale Find all individuals with events at this location 
    Cause: Apoplexie 
    Buried 25 Oct 1752  Louisbourg, Île-Royale Find all individuals with events at this location 
    Person ID I7673  Godbout
    Last Modified 18 Apr 2017 

    Father Louis Joseph de Gannes,   b. 19 Oct 1658, Château de Falaise (Port-de-Piles), Vienne (ar. Châtellerault), Poitou-Charentes, France Find all individuals with events at this location,   d. 25 Feb 1714, Rochefort, év. La Rochelle, Aunis (Charente-Maritime), France Find all individuals with events at this location  (Age 55 years) 
    Mother Marguerite Françoise Le Neuf,   b. 30 Jun 1680, Beaubassin (Chignectou), Acadie (Amherst, Cumberland County, NS) Find all individuals with events at this location,   d. 24 Apr 1760, Trois-Rivières, Qc. Find all individuals with events at this location  (Age 79 years) 
    Married 5 Aug 1700  Rivière Saint-Jean, Acadie Find all individuals with events at this location 
    Marriage Contract 6 Nov 1700  Notaire Philippe Prat Find all individuals with events at this location 
    Family ID F3893  Group Sheet  |  Family Chart

    Family Élisabeth de Catalogne,   b. 22 Aug 1708, Montréal, Qc. Find all individuals with events at this location,   d. 13 Aug 1750, Louisbourg, Île-Royale Find all individuals with events at this location  (Age 41 years) 
    Married 21 Nov 1730  Louisbourg, Île-Royale Find all individuals with events at this location 
    Last Modified 18 Apr 2017 
    Family ID F3895  Group Sheet  |  Family Chart

  • Sources 
    1. [S118] Registres Paroissiaux (1713-1758), Forteresse Louisbourg, Île Royale, G1, Vol. 406, Registre 4, f. 24v & G1, Vol. 408, Registre 2, f. 69.

    2. [S644] Dictionnaire général du Canada, Louis Le Jeune, (Université d'Ottawa, Canada; Imprimé en France, Firmin-Didot et Cie., Mesnil, Eure, 1931), Tome 1, p. 611.
      Dictionnaire général de biographie, histoire, littérature, agriculture, commerce, industrie et des arts, sciences, moeurs, coutumes, institutions politiques et religieuses du Canada.

    3. [S643] Dictionary of Canadian Biography (DCB/DBC), (University of Toronto Press & Les Presses de l'université Laval, 1966, 1969, 1974, 1979 & 1982), Volume III, pp. 235-236.

    4. [S354] Duquesnel qui destinait l'Ardent et le Caribou pour le siège de Port-Royal va faire retirer Duvivier et ses troupes, Lettre de Beauharnois au ministre, lieu de rédaction: Québec, 8 octobre 1744, (Fonds des Colonies, Correspondance générale; Canada), COL C11A 81/fol. 140-155v.
      Cette conjoncture fait différer le secours de Canadiens qu'on projetait de lui envoyer par la Gironde; a demandé à Duquesnel de lui communiquer tous les détails sur les opérations futures (plans de conquête, arrangements pris, situation des Anglais en Acadie, etc.); on lui expédiera le plus de vivres possible; on lui enverra des hommes, s'il en a absolument besoin (projet d'embarquer des matelots et des Canadiens sur la Gironde); le Canada a intérêt à garder chez lui le peu de miliciens dont il dispose: le tiers de ces gens sont sans armes (manque de fusils dans la colonie).

    5. [S356] Rend compte de son expédition à Port-Royal, Le chevalier de Gannes, lieu de rédaction: Louisbourg, 28 novembre 1744, (Fonds des Colonies, Correspondance générale; Île Royale), COL C11B 26/fol. 204-207v.

    6. [S422] Sur la liste des officiers de l'escadre prisonniers à Farham et Plymouth, Fonds de la Marine - Archives coloniales, 1747, (Centre d'archives d'outre-mer, France), MG2-B3, C-11621, vol. 460, fol. 120.

    7. [S606] Histoire du Canada, huitième édition, revue et augmentée par Hector Garneau, François-Xavier Garneau, (Éditions de l'Arbre, Montréal, 1944), Tome V, Livre 8, chap. 2, pp. 30-32.
      Deux escadres furent équipées, l'une à Brest et l'autre à Rochefort. Celle du Canada, la plus nombreuse, [composée de trois vaisseaux de ligne, deux frégates, et d'une trentaine de transports,] fut mise sous les ordres de Jonquière ; celle de la Compagnie des Indes fut donnée [au chevalier Grout] de Saint-Georges. Les deux réunies formaient huit bâtiments ; elles convoyaient quinze navires, portant des troupes, des provisions et des marchandises, et devaient naviguer de conserve jusqu'au cap Finistère, en Espagne. L'Angleterre, ayant appris ces desseins, avait chargé l'amiral George Anson, avec en sous-ordre le contre-amiral Warren, d'intercepter les deux escadres et de les détruire s'il était possible. Parti de Portsmouth avec [quinze vaisseaux, armés de neuf cent quarante-quatre bouches à feu,] il la rencontra le 14 mai (1747) [par le travers du cap Ortegal, au nord-ouest de la Galice (Espagne).] Alors les Français osèrent lui opposer [sept vaisseaux, portant quatre cent trente-six pièces. Encore furent-ils réduits à combattre avec six seulement, car Taffanel de La Jonquière, neveu du chef d'escadre, avait pu s'échapper sur l'Émeraude et escorter le convoi jusqu'à destination.] La Jonquière de La Pommarède ordonna à ses gros bâtiments de se ranger en ligne de bataille tout en ralentissant leur marche. [Il pouvait être quatre heurs de l'après-midi.] Anson et Warren manoeuvrèrent longtemps pour envelopper La Jonquière, et celui-ci pour les déjouer. Mais, après d'héroïques efforts, les vaisseaux français se virent complètement cernés ; accablés sous le nombre, l'un après l'autre ils amenèrent leur pavillon. Ce fut une affaire où les vaincus s'illustrèrent autant que les vainqueurs. Anson s'empressa d'envoyer une partie de ses forces à la poursuite du convoi ; neuf voiles furent enlevées. Cette défaite priva la Nouvelle-France d'un puissant secours. La Jonquière avait montré un rare talent dans cette bataille. Le capitaine du Windsor s'exprima ainsi dans son rapport : 'Je n'ai jamais vu une meilleure conduite que celle du commodore français ; et pour dire la vérité, tous les officiers de cette nation ont montré un grand courage ; aucun d'eux ne s'est rendu que quand il leur a été absolument impossible de manoeuvrer.'

    8. [S586] A History of Nova Scotia, or Acadie, Beamish Murdoch, Esq., Q. C., (James Barnes, Halifax, N. S., 1865-1866), Volume II, pp. 45-70.

    9. [S753] Généalogie des familles acadiennes avec documents, Placide Gaudet, (Document de la session N° 18, Ottawa, 1906), 345.

    10. [S5] Programme de recherche en démographie historique (PRDH), Université de Montréal.